Le développement social :
Haut Saint-Maurice

Initié par le Centre local d’emploi de La Tuque, le Centre local de développement et le Centre de santé et de services sociaux du Haut-Saint-Maurice, le comité local en développement social voit le jour au début de l’année 2001. Cette nouvelle forme de partenariat multisectoriel s’inscrit à l’intérieur d’une démarche mauricienne, mais également dans une orientation présente à l’échelle du Québec qui vise le développement global et durable des collectivités.

Comité local de développement social du Haut Saint-Maurice

Mission

Mettre en place des mécanismes favorisant la qualité de vie et la valorisation des individus et de la collectivité dans une stratégie de coopération des partenaires du milieu.

  • Centre local d'emploi (CLE) de La Tuque;
  • Centre local de développement(CLD) du Haut Saint-Maurice;
  • Société d'aide au développement des collectivités(SADC) du Haut Saint-Maurice;
  • Corporation de développement communautaire (CDC) du Haut Saint-Maurice;
  • Ville de La Tuque;
  • Municipalité de La Bostonnais;
  • Municipalité de Lac-Édouard;
  • Commission scolaire de l’Énergie (CSDE);
  • Carrefour Jeunesse Emploi (CJE) du Haut Saint-Maurice;
  • Centre d’Amitié Autochtone de La Tuque (CAALT);
  • Corporation de Transport adapté et collectif du Haut-Saint-Maurice;
  • Paroisse St-Martin-de-Tours;
  • Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Haut-Saint-Maurice.

Contexte et dynamique du territoire

Depuis les balbutiements du comité, plusieurs actions se concrétisent et créent une onde de choc dans la communauté. De plus en plus, on constate de la part des différents milieux une préoccupation pour le développement social. Les préoccupations motivant cette concertation sont l’accès à des ressources et à des services adéquats, la mobilité de la population, l’appariement entre les besoins de main-d’œuvre et la qualification des ressources humaines sur le territoire ; dans une vision globale de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

C’est dans un contexte de concertation territoriale amorcée en 2001, que les organisations, membres du comité de développement social du Haut Saint-Maurice dont sont partenaires les municipalités membres de l’Agglomération de Ville de La Tuque, prennent l’initiative d’élaborer une politique de développement social. Cette politique vise donc à interpeller les décideurs, les acteurs socioéconomiques et les intervenants de divers milieux sur le territoire du Haut Saint-Maurice par rapport aux enjeux de développement social. L’atteinte de cet objectif n’est possible que dans la mesure où tous les secteurs font consensus pour donner une « valeur ajoutée », par des actions intersectorielles, à ce qu’ils font déjà dans leur secteur respectif.

Ainsi, le comité local de développement social du Haut Saint-Maurice oriente ses actions autour de trois axes, soit : favoriser l’accès à des ressources et services adéquats, soutenir et mettre de l’avant des initiatives qui permettent de développer un sentiment d’appartenance et de fierté valorisant le territoire et enfin, favoriser une participation sociale active. La création de ce comité permet aux acteurs de prendre conscience qu’individuellement, chacun, à l’intérieur de sa mission et son plan d’action, met de l’avant des activités qui favorisent la qualité de vie collective et individuelle dans notre milieu. La mise en commun de ces initiatives permet de confirmer l’importance de travailler ensemble vers un développement global et durable. Comme tout partenariat, celui-ci est influencé par les différents contextes dans lequel il évolue. Ce qui importe est la volonté de chaque membre de soutenir la population.

Documentation incontournable

Politique développement social du Haut St-Maurice
Protocole d'entente des partenaires
Plan d'action 2013-2018
Site du TamTam